Sicile

Sur les traces de la Grèce et de la Rome Antique

Mosaïque dans la Villa Romana à Palerme

Les italiens le savent bien, la Sicile est le berceau de la civilisation européenne. Les Grecs en sont les premiers responsables.

A partir du XVIIIème siècle avant J.C., leur croissance leur a permis de gagner la quasi-totalité du pourtour méditerranéen.

Sur la carte ci-dessous, la zone verte représente la Grèce antique au maximum de son expansion, quelques siècles après J.C. On peut d'ailleurs s'apercevoir que la concurrence ne manquait pas.

Les Carthaginois et les Phéniciens – les deux faces d'une même pièce

L'ère de la civilisation carthaginoise (en bleu sur la carte) est restée fameuse. Les carthaginois étaient déjà présents dans la région depuis 200 ans – on les appelait alors les Phéniciens.

Les Phéniciens se sont d'abord développés à l'endroit de l'actuel Liban. C'était un peuple de marchands, intéressés par la formation de nouvelles colonies et surtout de nouveaux pôles commerciaux tout autour de la Méditerranée. L'un de ces pôles fût appelé Carthage, ce qui veut dire "Ville nouvelle" (point 2).

Une visite à Ségeste
  • Grecs
  • Carthaginois (Phéniciens, Puniques)
  • Romains
  1. Athènes
  2. Carthage
  3. Rome

Au VIIIème siècle avant J.C. les Assyriens, issus de l'actuel Iraq, eurent dans un premier temps une grande influence sur les Phéniciens. Carthage, entre temps, s'était considérablement développé, au point de devenir l'une des plus grandes puissances de l'époque. Ainsi les Phéniciens devinrent des Carthaginois.

L'expansion de la Rome Antique

Les Romains les appelèrent les "Puniques". Les Romains furent les derniers à entrer sur la scène de l'Antiquité : au moment où les Grecs commençaient déjà à s'étendre dans toute la Méditerranée, la fondation de Rome n'était pas terminée.

On raconte qu'à partir du IVème siècle avant J.C., les Romains s'ennuyaient et qu'ils commencèrent pour cette raison faire la guerre à leurs voisins, s'étendant ainsi lentement, mais sûrement, vers tout le territoire italien.

La carte ci-dessus montre bien comment cette expansion a pu devenir oppressante pour les autres puissances de la Méditerranée – les Grecs et les Carthaginois. Ce sont ces tensions qui donnèrent lieu aux Guerres Puniques. On connait la fin de cette histoire : les Romains vainquirent et dominèrent la Méditerranée pour les siècles à venir.

La Sicile antique

La Sicile se trouvait au cœur de tous évènements historiques.

Ce n'est donc pas un hasard si l'on définit la Sicile comme le berceau de la culture européenne. Et si les traces de ce passé glorieux n'en finissent pas de surprendre les archéologues du monde entier. Les sites antiques suivants sont à découvrir absolument pendant votre voyage en Sicile :

Ségeste

Ségeste se trouvait à la limite entre les zones d'influences Grec et Carthaginoise. Comme le montre la carte ci-dessus, les Grecs n'ont jamais pu s'insérer de manière définitive dans la pointe occidentale de la Sicile, mais malgré cela, on peut voir à Ségeste l'un des plus grands temples Grecs et l'un des plus beaux amphithéâtres de toute la Sicile ; dans un excellent état de conservation.

Selinunte

Selinunte se trouve à seulement 40km au Sud de Ségeste. Fondée par les colons Grecs puis conquise par les Carthaginois, le site archéologique mesure plus de 40 hectares et une grande partie est en accès gratuit.

Solunto

Avant de passer aux mains des grecs, puis des romains, Solunto fût d'abord un avant-poste carthaginois. Pour des raisons encore incertaines, les romains ont abandonné cette ville qui demeura dans l'oubli pendant des années. C'est en partie pour cela que cette ville est autant appréciée des visiteurs : la ville de Solunto a conservé toute sa structure originale.

Vallée des Temples

La Vallée des Temples est l'une des principales attractions archéologiques de Sicile. Les Grecs antiques, qui l'ont fondée, l'appelaient Akragas. Grâce aux Romains, qui décidèrent de conserver précieusement les temples Grecs, vous pourrez admirer des temples dans un excellent état de conservation. Ces derniers font partie, entre autres, du Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Villa Romana del Casale

La Villa Romana del Casale est l'un des rares monuments Romains épargnés par l'histoire. Il a été maintenu dans un état qui vous laissera bouche-bée – vous comprendrez également pourquoi les archéologues et les historiens parlent d'un édifice royal. La Villa Romana del Casale est surtout célèbre pour les mosaïques qu'elle abrite. Sur l'une d'entre elles, vous pourrez même voir des femmes en bikini !

© 2012-2015 Trip Tipp Sicily

Mise à jour le 15 avril 2017